Kréol dann lékol

auvin-mak7a.indd
auvin-mak7a.indd

4 rézon po mète le kréol rényoné dann lékol La Rényon

Néna in bon-peu d’rézon mète lo kréol dann lékol.
Moin va choizi rienk kat dann paké bon-peu-la :

• Argaingne son fierté
Estime aou ou-mèm. Rokonète ou néna in valèr. Jiska jordi, lékol La Rényon té i fé jist lo kontrèr : dabor-inn, ou i koné pa kozé. “Veux-tu redire le redire correctement ?” ; “Comment dit-on ?” ; “Comment doit-on dire ?”. Zafèr i komanse déviré. Ek lo droi dire en kréol — srèsse tazantan, konm èk lo prof kréol – ça i fé konpran lo marmay son kozé lé pa in kozé tiatia, li néna in valèr. Ali mème, li marmay i koz kréol, li st’in moune. In moune konm ninportékèl moune.

• Alé plus loin dann son kréol
Zot té i koné lo mo tiatia ? Oui ? Néna in bon-peu kréol la fine oubliy ça ! Bann jène i koné pi. Alorse, i fo arrmonte azot toute lo jarlor néna dann la lang kréol, armonte azot anserve korèkteman jarlor-la, pa mète ninportékèl mo ninportékèl plasse, konète le bann règ zot lang kréol.

• Tonbe bon èk le fransé
Aforse i titoiye zot lang kréol, in bon-peu marmay i veu pi antann koz fransé, i prétan pa i fé koz azot fransé.
Lo proféssèr kréol, akoz li réspèkt la lang kréol lo marmay, li gaingne, dousman dousman, arfé konpran bann marmay-la le fransé ossi t’anou, fransé ossi lé inportan po nou.

• Viv, fé viv la  kiltir kréol
Viv, fé viv la litératur La Rényon, viv la muzik rényoné, mèt anlèr le manzé rényoné, le bann tizane rényoné…


SondagesIpsos,Volume03,Kréol&Lékol,Couverture
image fekler1-01
DixPlusUneCouverture

Ce que Lofis fait pour le créole à l’école

Pour ces raisons et bien d’autres, Lofis a porté des efforts soutenus pour le développement de l’enseignement du créole réunionnais, en créole réunionnais, avec le créole réunionnais. 

Lofis a :
> fait faire un grand sondage sur Les Réunionnais, leur créole et l’école.
Pour avoir les résultats de ce sondage, cliquez sur ce titre.

> organisé  un grand féklèr sur le thème du créole réunionnais et de l’école.
Pour accéder au programme et aux communications de ce colloque, cliquez ici : Féklèr, le créole et l’école.

>  rédigé et coédité une plaquette intitulée : Le créole à l’école, dix plus une bonnes raisons

> De plus, Lofis faisant partie de la FLAREP (Fédération pour les Langues Régionales dans l’Enseignement Public a organisé, avec la Fédération, le XXIIIe colloque annuel de cette dernière, à la Réunion.
Le créole réunionnais, langue maternelle et régionale, enjeu sociétal.

> Pour Lofis, l’école de la réussite passe par la mise en œuvre, en action, en pratique de la langue créole de la Réunion, à côté du français bien entendu. Aussi avec d’autres institutions,
Lofis a fait tout ce qui est en pouvoir pour la signature d’une convention état-Région, convention qui n’a pas encore pu être signée jusqu’aujourd’hui.
Projet de convention État-Région concernant l’enseignement du créole dans l’Académie.