Ouvert au monde

Lofis : ouvert aux sciences et aux cultures


Lofis, dès sa naissance, a voulu s’ouvrir au monde. Pour ses demandes d’avis, d’apport de connaissances, Lofis a bien entendu, fait appel à des spécialistes réunionnais ou habitant la Réunion. Mais en même temps, il s’est adressé à des experts des mondes créoles : ceux de l’Océan indien (Maurice, Rodrigues, Seychelles), ceux de la zone Atlantique (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Haïti). Mais aussi à des experts de Bretagne, d’Alsace, du Pays basque, de Belgique, du Luxembourg (et plus largement de la communauté européenne) et de Madagascar.

D’autre part, Lofis s’est ouvert à toutes les disciplines pouvant être utiles à la promotion de la langue créole de La Réunion : linguistique, socio-linguistique, psychologie cognitive, sciences de l’éducation, histoire. De plus Lofis a organisé ou co-organisé plusieurs colloques pluridiciplinaires.

On pourra retrouver ces colloques et bien d’autres ailleurs sur notre site. Par ailleurs, lors du Kabarliv la kréolité (Rencontres autour du livre des mondes créoles) de nombreux auteurs réunionnais, plusieurs écrivaines et écrivains d’horizons divers sont venus jusqu’à nous faire connaître la littérature et la culture de leurs pays respectifs.

Lofis a aussi accueilli d’autres experts pour des conférences publiques et des échanges avec ses membres :

– Juliette Ratsimandrava et Oliva Ramavonirina sur la langue malgache

– Alin Dorville sur l’enseignement en Guadeloupe

– Barbara Abdelilah-Bauer sur le développement du bilinguisme chez les enfants

– Michel Launey sur les langues de Guyane

– Jean-Marie Woehrling sur le droit et les langues régionales et minoritaires.