Dix plus une bonnes raisons

DixPlusUneCouverture

Le créole à l’école :
dix plus une bonnes raisons

Même si 61% des Réunionnais (sondage Ipsos 2007) se disent favorables à l’enseignement du créole, que 71% d’entre eux pensent que les classes bilingues seraient une bonne chose, le poids d’idées dépassées est tel que le créole ne prend encore que trop lentement encore sa place dzns le système scolaire.

Lofis a décidé de coéditer une petite brochure ayant pour ambition de contribuer à l’abandon définitif de ces idées d’un autre temps, qui explique simplement, calmement pourquoi il est nécessaire, pour le bien des enfants réunionnais, qu’un enseignement apolitique, laïque, tolérant du créole, en partie en créole, avec le créole se développe aussi rapidement que possible.

Le créole à l’école, dix plus une bonne raisons 
Pour lire ou télécharger cette brochure, cliquez ici.