Les actions proposées par L’ofis

Bann zaksion Lofis i propoz

• Pou adère la sharte komine biling, i fo komanse par choizi
le bann zaksion la komine i désside apliké. I fo le konsèy
minissipal i choizi 10 zaksion a-monté dan la list an-dsou-la :

• Dann sérvisse minisipal, i ressoi demoune an kréol
konm an fransé ; 

• I donn le droi koz an kréol rényoné konm an fransé
dann konsèy minisipal ;

• Bann zélu i ansérv le 2 lang an piblik ;

• Na le droi maryé an biling kréol rényoné-fransé ;

• I donn linformasyon dessi le droi maryé an biling ;

• Batème répiblikin an kréol konm an fransé ;

• Maryaz répiblikin an kréol konm an fransé ;

• Dann la méri, bann pano lindikassion lé biling.
Parèy, an déor, dessi bann batiman  i dépan la méri ;

• Pano biling pou la rantré, la sorti dan la komine ;

• Na in bon plasse pou le 2 lang dessi le site Internet la méri  ; 

• Karton linvitasyon lé an biling pou bann maniféstassion
kiltirèl la méri i organiz ;

• Kart vizit biling pou bann zéli i fé la demann ;

• Papié « l’en-tête » la méri  an dé lang ;

• Na in bon plasse pou le 2 lang dann zournal minissipal ; 

• Bann lafish pou anonse sak i espasse dan la komine, lé an biling ;

• Dann médiatèk èk bibliotèk (sak la méri lé résponsab),
i mète anlér sak La Rényon la-kréé, sirtou sak lé an lang kréol. 

• Méssaz biling dessi répondèr la méri ;

• Markaz biling dessi bann loto kamionèt, matérièl la méri ;

• Plak biling pou le nom bann rue ;

• Logo la méri an 2 lang ;

• Karton linvitassion biling pou bann maniféstassion, çak lé pa kiltirèl, la méri i organiz

• La méri i donn in koudmin (larzan, la téknik) pou dévlope bann klasse biling dan la komine ;

Les actions proposées par Lofis

• L’adhésion à la Charte de la commune bilingue commence par
le choix des actions que la commune décide de mettre en œuvre.
La municipalité doit choisir au moins une dizaine parmi les actions suivantes :  

• Accueil du public possible dans les services municipaux
en créole réunionnais et en français ; 

• Possibilité  de communiquer oralement en réunionnais
et en français lors des conseils municipaux ;

• Utilisation des deux langues par les élus dans la communication orale publique

• Message bilingue sur le répondeur de la mairie ;

• Possibilité d’avoir une cérémonie de mariage bilingue ;

• Information donnée au public quant à la possibilité d’avoir
une cérémonie de mariage bilingue ;

• Mariage républicain bilingue ;

• Baptème républicain bilingue ;

• Signalétique bilingue à l’intérieur de la mairie.
Signalétique bilingue externe sur les bâtiments dépendant de la mairie ;

• Mise en place de panneaux bilingues aux entrées et sorties de la commune
(police et taille de caractère identiques dans les 2 langues) ;

• Mise en place de plaques de rue bilingues  ;

• Marquage bilingue sur les véhicules de la mairie et /
ou le matériel communal (moyen terme) ;

• Introduction d’un volume significatif de langue créole de La Réunion dans le site Internet
de la mairie ; 

• Cartons d’invitation bilingues pour les manifestations culturelles organisées par la mairie ;

• Cartes de visite bilingues pour les élus en faisant la demande ;

• Papier à en-tête bilingue :

• Logo de la mairie bilingue ;

• Volume significatif de langue créole de La Réunion dans le magazine municipal ;

• Cartons d’invitation bilingues pour les manifestations organisées en dehors du champ culturel  par la mairie ;

• Affichage évènementiel bilingue ;

• Aide financière et / ou technique à l’installation ou au développement d’une filière bilingue dans la commune ;

• Valorisation de la création réunionnaise, en particulier en langue créole de La Réunion,
dans les médiathèques et bibliothèques dépendant de la mairie.